Open365… Rien que du déjà vu

L’article paru sur le blogue de Korben parle d’une application bureautique à la G**gleDoc mais ce n’est pas le cas. Open365 n’est pas, contrairement à ce qui est écrit, basé sur LibreOffice Online. Il s’agit uniquement d’un émulateur d’application accessible dans un navigateur. Le même genre de solution existe avec RollApp depuis… 2012. Bref, rien de neuf sous le soleil.

Rappelons que LOOL (abréviation du projet LibreOffice On Line) est une suite bureautique dont le client est entièrement écrit en Javascript et HTML 5. Ce dernier n’a donc besoin d’aucun greffon pour fonctionner dans un navigateur. Des applications du même type existent avec Microsoft et son OneDrive, Google ou Zoho. Lancé en 2011 puis abandonné en 2013, LOOL était revenu à la vie en 2015.  Mais la version stable qui devait être proposée en début d’année, se fait toujours attendre.

2 commentaires sur “Open365… Rien que du déjà vu”

  1. ticetnet dit :

    Bonjour,

    Par rapport à RollApp, il y a quand même un cloud intégré de 20go avec un outil de synchro pour les smart devices.

    Le projet a l’air de débuter, on ne peut que le saluer : tout ce qui permet de s’affranchir autant que faire se peut de Microsoft, Google et autre est bon à prendre, que cela fonctionne avec un émulateur ou pas.

  2. TOOop Chef dit :

    RollApp permet la connexion à des « nuages » tiers comme Dropbox,
    G**gle Drive ou OneDrive. Il permet aussi le protocole WebDAV, ce qui laisse entrevoir des capacités au-delà de 20 Go.

    Personnellement, j’utilise la solution MyBO qui s’appuie sur le client libre OwnCloud. Les données sont stockés sur des serveurs en France. Et je trouve plus confortable d’avoir mon logiciel bureautique sur mon disque surtout lorsqu’on est dans des zones où le débit internet est faible.