Archive pour la catégorie ‘LibreOffice’

LibreOfficeForum.org ferme ses portes

Mercredi 25 mai 2016

Lancé en 2010 suite à la fourche LibreOffice, ce forum n’aura jamais été officialisé. Son auteur vient de décider d’arrêter sa maintenance. Raison technique invoquée : la fin du logiciel Drupal 6 sur lequel s’appuie le site et la difficulté de migration vers la version 7.

LibreOfficeForum.org fermera ses portes d’ici à deux semaines. Ni fleur, ni couronne.

Open365… Rien que du déjà vu

Mercredi 27 avril 2016

L’article paru sur le blogue de Korben parle d’une application bureautique à la G**gleDoc mais ce n’est pas le cas. Open365 n’est pas, contrairement à ce qui est écrit, basé sur LibreOffice Online. Il s’agit uniquement d’un émulateur d’application accessible dans un navigateur. Le même genre de solution existe avec RollApp depuis… 2012. Bref, rien de neuf sous le soleil.

Rappelons que LOOL (abréviation du projet LibreOffice On Line) est une suite bureautique dont le client est entièrement écrit en Javascript et HTML 5. Ce dernier n’a donc besoin d’aucun greffon pour fonctionner dans un navigateur. Des applications du même type existent avec Microsoft et son OneDrive, Google ou Zoho. Lancé en 2011 puis abandonné en 2013, LOOL était revenu à la vie en 2015.  Mais la version stable qui devait être proposée en début d’année, se fait toujours attendre.

OpenOffice et LibreOffice, con… fondant

Lundi 22 février 2016

Il n’est pas rare de voir passer sur le forum des utilisateurs qui ne savent même pas sur quelle suite ils travaillent. Pourtant, l’identité visuelle des deux logiciels se démarquent fortement. LibreOffice pour tenter d’exister s’est très vite coloriser autrement pour se distinguer de son grand frère.

LibreOffice est mentionné en haut à gauche de chaque fenêtre. Il est teinté de vert et affiche des icônes sur la gauche :

En allant dans le menu Aide > A propos… vous trouverez un dialogue qui vous montrera la version utilisée.

Pour OpenOffice, c’est encore plus facile. Le logiciel démarre sur un écran d’accueil qui affiche clairement la couleur :


Et pour connaître la version exacte d’OpenOffice, c’est la même chose.

Bref, plus d’excuse pour ne pas donner les bonnes informations à ceux qui tentent de vous aider.

La nébuleuse planète Mac et la bureautique libre

Vendredi 4 septembre 2015

Il y a quelques jours, j’ai reçu un courriel d’un utilisateur Apple me demandant si les versions payantes disponibles sur le Mac App Store n’étaient pas des arnaques. La réponse est évidemment négative.

Petit récapitulatif de ce que vous pouvez trouver actuellement.

NeoOffice

Dérivé du code source d’OpenOffice, cette version se paye 29,99 €. L’éditeur Planamesa justifie ce prix pour la rémunération de l’unique développeur. Ce dernier travaille à la portabilité spécifique sous MacOS avec notamment l’intégration des menus ou du mode plein écran. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce développeur ne contribue pas au projet initial OpenOffice. En effet, il ne reverse pas le code de ses fonctionnalités et ne participe pas à la résolution de bogues. Ces deux points qui pourraient permettre de faire progresser la version OpenOffice pour MacOS X.

NeoOffice 2014.13

LibreOffice

Cette version spécifique vient de l’éditeur Collabora. Elle est vendue au prix de 9,99 $ soit un peu moins de 9 €.  Il ne faut pas la confondre avec la Vanilla qui est gratuite. La différence réside dans la fourniture d’un support (lui-aussi payant) en cas de bogue constatée. Collabora est l’un des principaux contributeurs du projet LibreOffice. Ce dernier est lui-aussi un dérivé d’OpenOffice. Mais pour des raisons de licence, l’échange de code source n’est possible que dans le sens OpenOffice vers LibreOffice. On peut donc dire que LibreOffice ne participe pas au développement d’OpenOffice.

LibreOffice 4.4

Conclusion

Ce billet n’a pas vocation à remettre en cause la réalité de ces modèles économiques. Il est juste ici pour rappeler aux utilisateurs finaux que logiciel libre ne rime pas forcément avec gratuité.

Pour le bien-être de LibreOffice, OpenOffice devrait laisser sa place ?

Mercredi 19 août 2015

C’est l’objet de la lettre ouverte qu’à publié Christian Saller depuis son blogue. Cet ingénieur de chez Red Hat demande à la fondation Apache de rediriger les utilisateurs qui visitent le site d’OpenOffice vers celui de LibreOffice.

Il considère ainsi que le projet OpenOffice est indubitablement un échec contrairement à LibreOffice. Il estime que cette dernière se doit d’être la suite bureautique libre par excellence. Il souhaite donc que la fondation Apache arrête de profiter de la naïveté des utilisateurs pour télécharger LibreOffice « vivant et évolutif » plutôt qu’un OpenOffice « mort et enterré ».

Il faut dire que M. Saller n’est pas très impartial. Mais quand on a été employé précédemment chez Canonical, l’éditeur d’Ubuntu, il est difficile de ne pas avoir de parti pris pour LibreOffice. Ces deux distributions fournissent du support (payant) autour de ce logiciel.

Cette vision volontairement simpliste de l’éco-système ne fait qu’ajouter de la confusion sur le projet constate Dennis Hamilton, l’un des membres du PMC (le comité de gestion du projet).  Elle est inapplicable et ce genre de lettre pontifiante n’aide en rien, conclut-il (source).