OpenOffice 4.1.13 est disponible

23 juillet 2022

Depuis le 22 juillet, la Fondation Apache vous informe que OpenOffice 4.1.13 est désormais disponible. Elle corrige plusieurs bogues(*) .

Cette version est également disponible directement depuis le Microsoft Store de Windows avec une page localisée en français.

Comme d’habitude, vous êtes invité à vous mettre à jour en suivant les nombreux tutoriels disponibles sur le forum francophone.

(*) https://cwiki.apache.org/confluence/display/OOOUSERS/AOO+4.1.13+Release+Notes

OpenOffice 4.1.12 : cap des 2 millions dépassé

7 juillet 2022

Deux mois après sa sortie, la dernière mouture d’OpenOffice totalise plus de 2,1 millions de téléchargements(1). En attendant la prochaine 4.1.13 qui s’annonce…

(1) Statistiques sur https://sourceforge.net/projects/openofficeorg.mirror/files/4.1.12/stats/timeline?dates=2022-05-04+to+2022-07-04

Faille de sécurité sur NextCloud

31 mai 2022

Bogue alerteLe CERT publie une alerte de sécurité concernant le logiciel libre NextCloud (cf. bulletin 2022-AVI-508). Les versions concernées sont celles antérieures à la 22.2.7 et 23.0.4. Elles sont sujettes à du déni de service.

Cette plateforme collaborative pouvant héberger des suites bureautiques en ligne comme LibreOffice ou OnlyOffice, vous êtes invité à mettre à jour en 24.0.1.

OpenOffice disponible sur la boutique Microsoft

25 mai 2022

Disponible en 38 langues, vous pouvez facilement installer OpenOffice depuis le fameux MS Apps Store. Notez de bien prendre la version officielle(*) et évitez les nombreuses arnaques payantes si vous faites une recherche.

(*) https://apps.microsoft.com/store/detail/apache-openoffice/XP89J5462CMGJD

La fin d’un monde… Microsoft IE

13 mai 2022

La fin d'IEMicrosoft a annoncé la mise à la retraite d’Internet Explorer à partir du 15 juin 2022. Une page se tourne sur ce navigateur mythique qui fut l’objet de tant de polémique.

D’abord intégré à Windows, il amena la mort de son concurrent libre Netscape. En 2013, une amende pour abus de position dominante par l’UE, continuera de précipiter sa chute face à Chrome. Maintes fois victime de failles de sécurité avec ses sulfureux ActiveX, il termine sa carrière en étant remplacé par Edge qui n’est autre qu’un ersatz de son pendant de chez G**gle.

Adieu IE… sans regret.