Archive pour la catégorie ‘Inclassable’

Godzilla : arme absolue d’Oracle (suite et fin)

Samedi 6 mars 2010

Je vous en ai parlé dans ce billet le mois dernier, Godzilla est le surnom donné au trimaran sponsorisé par Oracle dans la Coupe de l’America.

Et bien, c’est fait ! Oracle vient de gagner la 33e édition de la fameuse régate.

.

Le vrai-faux choix de MS-Office 2010 pour la compatibilité OpenOffice.org

Samedi 20 février 2010

Pour ne pas s’attirer les foudres de l’Union Européenne, Microsoft avait indiqué qu’un dialogue permettrait de choisir le format de fichier qui serait utilisé par défaut dans MS-Office 2010. Une récente modification de la version admissible nous montre désormais à quoi ressemble ce fameux choix qui apparaît lors du premier lancement.

(c) NeoWin.net

(c) NeoWin.net


L’alternative est simple et la réponse implicite si on lit ce qui est inscrit.
1. Vous utilisez le format OOXML, celui qui était disponible sous MS-Office 2007 et dont l’éditeur vous assure que vous aurez une compatibilité totale.
2. Vous utilisez le format ouvert ODF utilisé par la plupart des suites bureautiques concurrentes comme OpenOffice.org ou Lotus Symphony mais Microsoft vous prévient qu’il peut présenter des problèmes puisque certaines fonctions ne seront pas prises en compte.
Sachant que la plupart des utilisateurs clique sur l’option mise par défaut, on peut déjà dire qu’il s’agit d’un vrai-faux choix.

Microsoft juge viable OpenOffice.org dans les cybercafés

Mardi 12 janvier 2010

Pas une semaine ne passe sans une déclaration de Microsoft décidé à réagir suite à l’adoption croissante de OpenOffice.org face à sa suite maison Office 2010. Bien ennuyé quant au modèle économique de OpenOffice.org, Microsoft a été forcé de changer sa politique de licences afin de maintenir sa présence dans les cafés internet. C’est Paul DeGroot, analyste à la direction de l’éditeur de Redmond qui l’admet à demi-mots dans un entretien à CNet : Linux et OpenOffice.org sont parfaitement viables comme alternatives à Windows et MS-Office dans les cybercafés.

L’impact des cafés internet est important pour Microsoft car un établissement utilisant des logiciels à code ouvert peut parfaitement démontrer à des centaines de clients chaque année qu’il existe une solution alternative aux produits MS. La gratuité des logiciels permettant aux établissements d’offrir de meilleurs tarifs à leurs clients sans vivre dans la crainte d’un contrôle sur la régularité des licences.

Le chiffre du jour

Vendredi 8 janvier 2010

Rachel Bondi responsable produit Microsoft Office a été interviewée dans The Inquirer sur la politique tarifaire pour la version 2010 de la suite bureautique.

Déclinée en quatre éditions : Famille, Professionnel, Etudiant et Professionel Academic, les prix sont annoncés respectivement à 279, 499, 149 et 99 $. Même converti en Euros, cela fait toujours une belle somme pour un particulier qui veut s’offrir MS-Office 2010 Famille.

Le plus drôle reste l’enthousiasme de Mme Bondi quant au nombre de téléchargements de la version Bêta mise gratuitement en ligne : « nous avons environ 40.000 téléchargements par jour. C’est approximativement le nombre de personnes qui court le Marathon de Boston chaque année ou la population de ville comme Olympia (WA) ou Annapolis (MD)« .

Mais c’est encore 20 % de moins que le nombre de personnes qui télécharge OpenOffice.org chaque jour. Comme quoi, il est facile de faire dire aux chiffres ce que l’on veut.

.

Les communautés de OpenOffice.org

Vendredi 11 décembre 2009

Comme vous le savez peut être le forum francophone est intégré à une structure plus grande afin d’assurer l’entraide sur OpenOffice.org dans différentes langues.

Actuellement, le site user.services.openoffice.org (abrégé en usooo) rassemble neuf communautés pour peu que vous parliez l’anglais, l’espagnol, le français, le hongrois, le japonnais, le néerlandais, le polonais, le vietnamien ou le chinois.

Maintenant, chacun de ces forums rassemble à son tour des utilisateurs. On peut alors s’étonner de leur nombre par rapport au pourcentage de la population mondiale.

Voici un camembert exprimant le nombre d’utilisateurs des forums par communauté de langues :

forum

L’anglais est bien sûr en tête avec plus de la moitié des utilisateurs. Elle est suivie par la communauté francophone (38 %) puis hispanophone (4 %). Les autres langues ne représentent chacune qu’à peine 1 % du total.

Voyons à présent, la répartition par nombre de locuteurs sur la population mondiale de chacune des langues exposées (source Wikipedia).

locution

Cette fois, l’anglais ne représente plus que 14 % et se positionne loin du chinois et même de l’espagnol. Je ne parle pas du français qui peine à 8 %.

Que doit-on en conclure ? D’abord, que l’anglais est majoritaire et que beaucoup d’utilisateurs qui pourraient poser leur question sur un forum dans leur langue (je pense aux néerlandais par exemple) viennent le faire sur la partie anglophone du site. Ensuite, que le francophone et plus particulièrement le français vient lui poster sur son forum.

Cette dernière phrase me fait toujours penser à cette petite blague : comment appelle t-on une personne qui ne sait parler qu’une seule langue ? Réponse : un français.