Archive pour la catégorie ‘Inclassable’

Duqu : (encore) une vulnérabilité du format DOC

Samedi 5 novembre 2011

Depuis quelques années, les virus avaient lâché quelque peu du terrain face aux malveillants qui pullulent sur internet. Mais voilà, Duqu est arrivé. Un nom rigolo pour nous les francophones mais qui pourrait se révéler comme le prochain « I Love You ».

Ce cheval de Troie est véhiculé par un fichier au format MS-Word. Il exploite une faille dans la fonctionnalité qui permet d’intégrer une police de caractères directement dans le document. Une fois ouvert, l’ordinateur est infecté. Il devient alors zombie et permettra de réaliser des attaques à votre insu. Secuser annonce que toutes les versions de Windows (sauf les éditions Core Server 2008) sont visées.

Je vous rassure, si vous utilisez OpenOffice.org ou LibreOffice, vous n’êtes pas concerné. Et cela, même si vous ouvrez un document DOC vérolé. En effet, cette technologie est uniquement disponible pour les programmes Microsoft. Étant sous licence Agfa, elle n’a pu donc être portée sous nos logiciels libres.

Une chance me direz-vous ? Je répondrai plutôt un argument supplémentaire en faveur des applications et des formats à code ouvert.

Le forum OpenOffice.org est hors ligne

Mercredi 28 septembre 2011

Depuis le 26 septembre après-midi, une défaillance matérielle a mis hors ligne l’ensemble des forums pour l’entraide aux utilisateurs. La plateforme est toujours hébergée par Oracle à Hambourg. L’équipe technique a malheureusement été mise au courant tardivement de l’évènement. La réparation est en cours.

Un peu de nostalgie avec StarOffice

Jeudi 9 septembre 2010

Parfois, on fait du ménage et on retrouve abandonné dans un carton ou laissé sur une étagère, de vieilles boites de logiciels. C’est suite à un petit ménage que Christoph Noack, l’un des développeurs de OpenOffice.org a mis la main sur 3 boites de la suite StarOffice (cf. photo).

Pour ceux qui l’auraient oublié, StarOffice est l’ancêtre de OpenOffice.org. Une très vieille suite bureautique éditée par la société allemande StarDivision et qui fut racheté par Sun Microsystems en 1999. Depuis cette année et après son rachat par Oracle, StarOffice continue sa route sous le nom de Oracle Open Office.

Ah, la nostalgie de ces logiciels fournis à l’époque sur disquette et avec un vrai manuel utilisateur papier.

Un peu de ramdam sur OpenOffice.org

Lundi 5 avril 2010

La semaine dernière, notre ministère de la Culture lançait un concours pour trouver des équivalences aux termes anglais qui courent sur la toile. Il fallait (entre autres) remplacer à tout prix le « chat » et le « buzz ». Cela fut fait et voilà que « tchatche » et « ramdam » viendront peut-être s’insérer dans le langage courant. Je dis peut-être, parce que les médias ont une lourde responsabilité dans la diffusion de ces mots. La publicité est d’ailleurs la première à imprimer notre temps de cerveau disponible à coup de « open » ou de « move your mind ». Les titres de film ou de série ne sont plus traduites et nous glissons lentement vers une globalisation du langage. Et tout le monde s’en plaint : les francophones de l’anglais omniprésent et les anglophones de l’hispanisation avec le « spanglish ».

Alors que faut-il faire ? Traduire or not traduire ? Pour ma part, je suis pour une traduction à condition de respecter trois choses pour le futur mot français :

  1. Il doit signifier quelque chose.
  2. Il doit être aussi court que l’anglais en terme de prononciation.
  3. Il doit arriver à temps sur le marché.

Prenons le fameux terme « chat » et son équivalent. La règle 2 n’est pas respectée. Tchatche est trop long à écrire et à prononcer. Pourquoi ne pas simplement avoir pris sa contraction « tchat » ?

Autre exemple avec le terme « mail » ou « email », ces deux mots existent déjà. L’un est une allée arborée et l’autre est la matière recouvrant les dents. On a voulu le remplacer par « mél » (compression de message électronique) pour ensuite reprendre le mot québecois « courriel ». Mais là, c’est la règle 3 qui n’a pas été respectée.

Pourtant, on a pu le faire par le passé avec des mots qui sont entrés sans problème : informatique, ordinateur, logiciel, bureautique.

Aujourd’hui, d’autres termes arrivent et rien à mettre en face. Qui a une idée pour le « cloud » ? Si Wikipédia nous donne « infonuagique », FranceTerme (la fameuse commission de terminologie) n’a rien à offrir.

Quant à OpenOffice.org, il reste à imposer le terme « publipostage » qui n’a toujours pas remplacé le « mailing ». Une demande a été déposée dans le système de suivi des problèmes sous le numéro 83601. Avec 5 voix seulement, je vous encourage à voter afin d’assurer le ramdam suffisant pour son adoption.

Godzilla : arme absolue d’Oracle (suite et fin)

Samedi 6 mars 2010

Je vous en ai parlé dans ce billet le mois dernier, Godzilla est le surnom donné au trimaran sponsorisé par Oracle dans la Coupe de l’America.

Et bien, c’est fait ! Oracle vient de gagner la 33e édition de la fameuse régate.

.