Archive pour la catégorie ‘Acteurs du libre’

OpenSolaris : Oracle m’a tué ?

Vendredi 16 avril 2010

Décidément, Oracle est à l’honneur de ce blogue depuis quelques temps. Malheureusement pas pour de bonnes raisons puisque depuis l’acquisition de Sun, il ne fait pas bon être libre. Après la fin de la gratuité pour l’OS phare de Sun Solaris en mars dernier qui a été astucieusement remplacée par une version d’évaluation de 90 jours, Oracle s’en prend à la distribution à code ouvert du projet OpenSolaris.

Derek Cicero (ingénieur responsable Solaris) vient ainsi d’annoncer sur la liste de diffusion de la communuté que le programme de livraison gratuite des CD OpenSolaris était terminé. Oracle reste par ailleurs muet sur l’avenir de la version libre et la feuille de route s’arrête en octobre 2010. Du coup, des voix s’élèvent dans le projet OpenSolaris.org pour proposer une scission (fork). Maintenant, est-ce que le projet a suffisamment de ressources humaines pour continuer sans l’appui d’Oracle ?

L’attitude de la société mi-logiciel mi-matériel (voir billet précédent) à l’égard de OpenSolaris se répercutera t-elle sur d’autres communautés comme celle de OpenOffice.org ? L’avenir (proche) nous le dira.

Oracle en quête de héros avec IronMan

Jeudi 15 avril 2010

Oracle est en quête d’image après son rachat de Sun. Or, la technologie Sun était particulièrement bien implantée dans le milieu du film d’animation notamment chez les studios Disney / Pixar. Le second volet du film IronMan co-produit par Marvel (filiale de Disney) qui sortira le 28 avril prochain en a également fait partie.

Du coup, Oracle se réapproprie le héros mi-homme mi-machine à l’armure rouge et or pour devenir la société mi-logiciel mi-matériel. Cela tombe bien, puisque le logo est justement rouge et qu’il s’accorde à merveille. Une partie du site de l’éditeur est consacrée à cette nouvelle alliance et une jolie vidéo permet d’associer astucieusement ex-Sun avec Oracle.

Maintenant, c’est vrai que les personnages de Marvel sont un peu plus sexy que la mouette de OpenOffice.org. Lançons un concours pour savoir quel serait le meilleur pour embellir l’image de la suite bureautique libre.

Oracle perd Monsieur Java

Mardi 13 avril 2010

James GoslingFin mars je parlais d’hémorragie chez Oracle avec le départ de Monsieur XML (Tim Bray) et Monsieur MySQL (Mårten Mickos). Mais en ce mois d’avril, on peut désormais parler de fuite des cerveaux car c’est le père du langage de programmation Java, James Gosling, qui vient annoncer son départ.

Avec un simple billet sur son blogue intitulé « il est temps de partir » pour confirmer la rumeur et voilà que Oracle perd un élément moteur d’innovation. Car dans la communauté de ce langage, il n’en reste pas moins que Gosling est le Monsieur Java.

Oracle avait racheté Sun pour ses technologies mais pas pour ses hommes. C’est désormais confirmé.

Qui sera le prochain sur la liste ?

Microsoft sera pleinement compatible OOXML pour… MS-Office 15

Jeudi 8 avril 2010

Vous vous rappelez de OOXML ? C’est le fameux format ouvert de Microsoft censé concurrencer l’ODF et utilisable à partir de la version MS-Office 2007. Bien que « Office Open XML » soit devenu une norme ISO il ya deux ans, l’éditeur n’a toujours pas développé un logiciel qui réponde vraiment à la norme. Microsoft Office 2010, qui devrait sortir cette année, met toujours en œuvre une adaptation « transitoire » du format et qui n’est pas compatible avec la version qui a été normalisée.

Alex Brown, l’un des membres du comité ISO en charge du format OOXML (SC34), a critiqué Microsoft la semaine dernière pour ne pas avoir pris en charge correctement la norme dans MS-Office 2010. Un nombre croissant de défaillances techniques non résolus et l’attitude de l’éditeur face à son manque d’intérêt apparent dans l’application de la version révisée par l’ISO lui ont fait déclarer que ce format était à l’état d’échec.

Doug Mahugh le responsable des standards chez Microsoft a répondu mardi depuis son blog sur les intentions de l’éditeur quant au support de OOXML. Il a expliqué que la compatiblité stricte et le respect de la norme n’a pu se faire dans Office 2010 en raison de divers problèmes logistiques et contraintes de temps mais que l’engagement serait maintenu pour la prochaine version.

En plus de confirmer l’engagement de Microsoft à la conformité, Mahugh réfute aussi l’accusation de Brown. Il affirme que le groupe de travail a fixé 242 rapports sur environ 340 bogues qui lui ont été soumis pour examen. Il reconnaît que le processus de traitement de ces rapports peut être encore améliorer mais il estime que le groupe de travail a été productif.

Malgré tout MS-Office 2010 utilisera bien une variante de transition comme format par défaut et ne supportera qu’en lecture seule le format strict OOXML. Il lui sera ainsi possible de charger des documents qui auront été créés par des outils tiers basé sur la version correcte de la norme. Microsoft vise à se mettre en conformité complète avec la variante stricte « au plus tard » pour la sortie de MS-Office 15. Le « au plus tard » laisse donc penser qu’il y aura (encore) des greffons à installer pour les conversions entre version.

Pour conclure, il reste que derrière la bonne volonté de Microsoft, cela ne réduira pas le problème de fond : l’utilisation d’un format obsolète dans la prochaine version majeure de sa suite. Cela laisse le champ libre pour ses concurrents qui utilisent un format ouvert. Les organismes publics qui exigent une conformité aux normes ISO pourraient donc continuer à utiliser des solutions de rechange comme OpenOffice.org.

Le 31 mars, c’est la journée du document libre

Vendredi 26 mars 2010

Plusieurs associations comme la FSFE organisent le 31 mars 2010 la journée du document libre. Il s’agit d’informer et d’éduquer le public sur l’importance du format de document ouvert et des standards ouverts en général.

Le format ODF est actuellement le seul qui assure la pérennité des documents bureautiques. Il est utilisé par de nombreux suites comme OpenOffice.org, StarOffice ou Lotus Symphony. Il permet de rendre complétement indépendant vos données par rapport au logiciel.

Alors ce jour là, libérez vos documents.

Merci de faire passer l’information.

Site du Document Freedom Day