Archive pour la catégorie ‘Acteurs du libre’

EducOOo lance un campus libre

Vendredi 2 septembre 2011

EducOO.org est une association qui cherche à mutualiser des compétences et des connaissances concernant les outils bureautiques libres issus d’OpenOffice.org dans une utilisation éducative. Elle encadre ainsi des logiciels personnalisées tels que OOo4kids et OOoLight.

Afin de mieux accompagner les enseignants ou les éducateurs dans leurs usages pédagogiques, EducOOo lance un campus libre. Ce site va permettre d’offrir la possibilité aux personnes intéressés par les questions pédagogiques concernant l’utilisation des TICE de poser des questions, d’apporter des informations utiles au monde éducatif dans et hors de l’école.

Pour le moment, le campus offre peu de ressources mais il faut bien amorcer la pompe. Si vous êtes dans le domaine de la pédagogie et des TICE, n’hésitez pas à participer en fournissant vos supports afin de permettre un enrichissement rapide du site.

Site officiel du projet

NeoOffice 3.2.1 est disponible

Mercredi 31 août 2011

Cette nouvelle version de la suite bureautique utilisant le code source de OpenOffice.org et une couche en Java pour l’intégration à l’interface de Mac OS X, apporte d’abord la compatibilité avec Lion, la nouvelle mouture du système Apple 10.7 mais aussi quelques nouveautés.

Versions est maintenant supporté. Cela permet de bénéficier d’une sauvegarde automatique de son document à chaque changement effectué dans son contenu. Ainsi, un nouveau menu fait son apparition pour revenir à n’importe laquelle des précédentes versions du document enregistré.

Le mode plein-écran à la sauce Lion fait son apparition avec un bouton dédié même s’il est toujours disponible via le menu Vue.

Enfin, NeoOffice 3.2.1 permet également de tirer partie de la fonction Reprise proposée par le système Mac OS Lion pour retrouver son logiciel dans le même état que celui dans lequel on l’avait laissé avant d’éteindre son Mac ou de fermer l’application. Activée par défaut, cette nouvelle possibilité peut bien sûr être désactivée dans les préférences du logiciel.

Téléchargement sur le site officiel de NeoOffice

Java 7 paralyse OpenOffice.org et LibreOffice

Samedi 30 juillet 2011

Après plus de 4 ans d’attente, Oracle vient de sortir la nouvelle mouture de Java 1.7. C’est sa première version depuis le rachat de Sun et les craintes qui avaient animées la communauté l’année dernière.

Cette version majeure du JDK comprend 9.494 corrections de bogues, 1.966 améliorations et 9.018 mises à jour. Parmi les nouveautés, Java 7 améliore le support des langages dynamiques (Ruby, Python ou JavaScript), le support des protocoles réseaux (SCTP, SDP, TLS…), Swing avec l’interface Nimbus et la gestion des classes. Java 7 bénéficie enfin d’OpenJDK, le pendant libre du projet que l’on retrouve notamment dans les distributions Linux.

Cependant, la nouveauté pose également problème. L’installation n’est en effet pas reconnu par tout un tas de logiciels tels que Apache Lucene et Solr. OpenOffice.org et LibreOffice n’échappent pas à la règle (voir ce fil sur le forum officiel).

Bref, pas la peine de se précipiter et attendre patiemment une rustine.

Une 3e rustine pour Lotus Symphony

Mercredi 27 juillet 2011

Neuf mois après le lancement de la version 3 de la suite bureautique gratuite (mais pas libre) Lotus Symphony, son éditeur IBM met à disposition des utilisateurs un nouveau « Fixpack ».

Cette 3e rustine corrige pas moins de 47 bogues (liste en anglais). Elle est cumulative avec les deux précédentes rustines, il n’y a donc pas besoin de désinstaller Lotus Symphony.

Disponible en téléchargement pour les 3 plateformes principales (Windows, MacOS et Linux) : http://symphony.lotus.com/

Basé sur le code de OpenOffice.org, cette suite logicielle est cependant moins complète avec uniquement trois modules : un traitement de textes, un tableur et un module de présentation.

Une rustine pour Lotus Symphony

Vendredi 22 avril 2011

Six mois après le lancement de la version 3 de la suite bureautique gratuite (mais pas libre) Lotus Symphony, son éditeur IBM met à disposition des utilisateurs un « Fixpack ».

Cette rustine corrige pas moins de 7 failles de sécurité ainsi que quelques bogues. Disponible en téléchargement pour les 3 plateformes principales (Windows, MacOS et Linux) :
http://symphony.lotus.com/

Basé sur le code de OpenOffice.org, cette suite logicielle est cependant moins complète avec uniquement trois modules : un traitement de textes, un tableur et un module de présentation.