210 millions de téléchargement pour OpenOffice

Cette semaine, OpenOffice a dépassé la barre des 210 millions de copies téléchargés gratuitement. Le dernier record des 200 millions datait de novembre 2016.
Cela nous fait plus de 100.000 téléchargements par jour pendant ces 3 derniers mois.

8 commentaires sur “210 millions de téléchargement pour OpenOffice”

  1. Pierre dit :

    Bonjour,
    Ce nombre de téléchargements ressemble plus à un bruit de fond qu’à une réelle activité. Des gens réinstallent leur OS, téléchargent une version pour voir… Le nom OpenOffice reste célèbre.
    En janvier 2016, sur la liste des développeurs, on se disait prêt à sortir une version 4.2. Il fallait le faire dans le temps, le mois de février 2015 était avancé, afin de ne pas subir une autre campagne de dénigrement.
    Rien jusqu’en septembre 2016, la liste des développeur s’éteint, plus d’activité.
    Un responsable Apache, annonce alors que l’état léthargique du projet commande d’envisager un retrait.
    Cela crée un sursaut. La liste devs s’active, des volontaires arrivent. La procédure de qualification des versions met en place, et une version 4.1.3 sort, elle contient une poignée de commits (l’équivalent de quelques heures chez LO) il aura fallu un an pour sortir cette version (la 4.1.2 date d’octobre 2015)
    Dans la foulée, on annonce pour la fin de l’année 2016, une version 4.1.4, plus conséquente, et une version 4.2 voire 5.0 pour le début 2017. Si la liste des devs est peu active, il y a toujours du travail de fait, tant sur le fond du code, que sur les fonctionnalités.
    Ces sorties sont repoussées, aujourd’hui, sur cette liste, on s’interroge sur l’avenir de la suite, le sujet est immédiatement très réactif, on sent bien qu’il y a bien plus de passion que de raison. Les gars passent à Vc++2015, utilisent des outils d’analyse de code statiques, ce qui est fait sur LO depuis des années.
    Un des derniers messages sur la liste est : « Please someone release 4.2.0 (or something else …) »
    On imagine aisément la frustration des devs, qui produisent du code, mais qui ne voient rien arriver du côté d’une sortie de version. Et effectivement, c’est compliqué de qualifier une version.
    Il ne s’agit pas de tirer sur l’ambulance, on ne peut que respecter l’engagement bénévole dans ce projet, le travail fait est certainement de qualité.
    Cela donne tout de même, une formidable impression de gâchis. Voir les devs refaire ce qui a déjà été fait sur LO ne peut qu’interroger sur l’inutilité de ce travail.
    On souhaiterait évidemment que les projets fusionnent que les animosités disparaissent, que les énergies se cumulent faire avancer ce beau projet.
    Mais les rancœurs sont tenaces, et les blessures ne sont pas encore cicatrisées, les trahisons (ou ce qui est vécu comme) ne sont pas digérées.
    Je pense qu’une version va sortir d’ici quelques semaines ou quelques mois, ils n’ont pas trop le choix. Et après ?
    Pierre

  2. Pierre dit :

    Bonjour,
    Ce qui me fait dire que le nombre de téléchargements est plus un bruit de fond est une petite étude de la courbe des téléchargements
    http://www.openoffice.org/stats/downloads.html
    On voit très clairement les sorties des versions 3.4, 3.4.1, 4.0, 4.0.1, 4.1, 4.1.1 et 4.1.2. On voit même assez bien que les pics de téléchargement sont en baisse au fur et à mesure que les versions avancent. La sortie de la dernière version 4.1.3 est à peine visible et se perd dans le bruit des téléchargements

  3. Nathan dit :

    Personnellement, le rythme de version ne me pose pas de problème. Les soi-disant améliorations et fonctionnalités supplémentaires de LibreOffice ne m’ont jamais convaincues. Ceux qui sont frustrés par le développement d’OpenOffice n’ont qu’à participer au projet plutôt que de se plaindre.

  4. Pierre dit :

    On a l’impression d’assister à deux extrêmes. D’un coté une frénésie de versions à peine abouties, dont nombres d’entre elles n’auraient jamais dû être proposée au public.
    On répond du côté de LO que les gens mettent leur version à jour. C’est factuellement faux. La preuve, la version 4.2.4 de LO, qui crashait à tout va alors qu’elle était hâtivement présentée comme mure pour un déploiement en entreprise, est encore très présente sur les rapports de crash (ils s’en émeuvent chez LO)
    http://crashreport.libreoffice.org/stats/
    Il y a pourtant eu depuis les versions 4.2.5 (sortie en urgence) et 5.2.6.

    Et oui, aujourd’hui à part quelques fondus comme moi, la plupart des gens téléchargent une version et la garde longtemps. Ils savent qu’un téléchargement est source de problèmes (virus, *ware)

    Du côté d’AOo on a l’impression qu’ils sont tétanisés à l’idée de qualifier une version et personne n’ose en prendre la responsabilité. Pourtant, il y a du boulot de fait qui attend depuis plus d’un an.

    Coté fonctionnalités, chacun voit midi à sa porte. La branche 5.3 me semble mature.
    Les soucis de formules sont réglés (problème présent sur AOo et LO 1920 points en horizontal) sont aussi réglés avec Impress.
    Rien que ça, c’est amplement suffisant à me faire choisir LO malgré ses défauts.

    Les deux suites commencent à se différencier. J’ai tenté de revenir à AOo, mais il y avait quelques trucs à droite à gauche qui me manquaient et je suis revenu à LO.

  5. Pierre dit :

    Arf, excusez moi. c’est bien la version 5.2.4 qui n’était pas stable, et la version suivante 5.2.5 qui a été sortie en urgence.
    Ces numéros de version me donnent mal à la tête.

  6. Romain dit :

    Bonjour

    Concernant LibreOffice, personnellement j’ai fait le choix de ne mettre à jour que tous les six mois et tout va bien.
    Actuellement, je suis en 5.1.6 et la prochaine mise à jour se fera lors de la sortie de la 5.2.7

    Pour le reste des messages, on a du mal à suivre. Vous fustigez la léthargie du projet AOO, vous reprochez une instabilité chronique à LO. Au fond quel est votre message auprès des simples utilisateurs ?

  7. Pierre dit :

    « Pour le reste des messages, on a du mal à suivre. Vous fustigez la léthargie du projet AOO, vous reprochez une instabilité chronique à LO. Au fond quel est votre message auprès des simples utilisateurs ? »

    Qu’il y aurait un juste milieu à trouver.

    Il est évident que la bonne stratégie avec LO consiste à prendre son temps avant de changer de version. Ce que les gens posés, réfléchis, informé du mode de développement de LO font

  8. Val dit :

    Libreoffice, c’est surtout un logiciel pour geeks qui veulent des trucs qui ne servent pas à des utilisateurs comme moi. Openoffice me va très bien et je déteste me voir imposer un logiciel comme le fait la TDF.

Laisser une réponse