OpenOffice : un ADN collaboratif

Andrea PescettiDepuis le blogue d’Apache, Andrea Pescetti vient de publier un appel à rassemblement autour de l’écosystème OpenOffice.

Ce dernier vit une époque intéressante. Et pour lui, c’est le bon moment pour réfléchir sur de futurs scénarios. L’ancien projet OpenOffice.org a engendré de nombreux logiciels dérivés. Et l’équipe Apache est fière de voir comment cet écosystème, pris dans son ensemble, a continué de progresser.

Pescetti rappelle qu’OpenOffice est distribué sous une licence permissive (Apache v2) qui par son concept, permet à quiconque de réutiliser le code et créer ensuite de nouveaux dérivés sous licence allant du « copyleft » au propriétaire. Ainsi, la Fondation Apache continue d’affirmer qu’elle est heureuse d’être en mesure de fournir d’autres projets à code ouvert comme Andropen Office, LibreOffice, NeoOffice ou Ooo4Kids et que certains de ces projets s’appuient sur leurs personnalisations en tant que « valeur ajoutée ».

Mais A. Pescetti souhaiterait aussi que cette collaboration avec le projet principal soit dans un échange « gagnant-gagnant » car les besoins (bureautiques) sont fondamentalement identiques. Il confirme la nécessité d’élargir le nombre des développeurs et prévient qu’un cycle de sortie de version ralenti nuirait à l’écosystème OpenOffice dans son ensemble.

Apache invite donc désormais les autres projets et leurs communautés respectives à venir discuter de nouvelles idées de collaboration et d’améliorations.

Un commentaire sur “OpenOffice : un ADN collaboratif”

  1. cybertaf dit :

    En effet, il serait temps de corriger les bugs remontés et jamais corrigés !