Vos questions sur OpenOffice

Les mêmes questions reviennent souvent. Aussi, voici quelques réponses apportées par la Fondation Apache à celles que vous vous posez régulièrement.

Du point de vue utilisateur, quel est l’avantage de OpenOffice sur LibreOffice ?

Difficile de répondre puisqu’il faudrait connaître précisément votre utilisation, votre niveau et ce que vous cherchez à produire. Aussi, l’équipe d’Apache a-t-elle posé le problème dans l’autre sens depuis sa page Facebook : « Vous disposez de plusieurs alternatives gratuites en bureautique, pourquoi prendre OpenOffice plutôt que LibreOffice ou Koffice ? ».

Voici les réponses :

  • Fonctionnalités (47 %)
  • Qualité (22 %)
  • Compatibilité et interopérabilité (22 %)
  • Réputation et familiarisation (9 %)

Pourquoi certains bogues persistent ? J’en ai rapporté un -un truc bloquant pour les utilisateurs MS-Office- et qui n’a pas été encore résolu.

Donner une réponse type est impossible car nous ne savons pas à quel bogue l’utilisateur se réfère. Mais généralement, tous les rapports sont traités avec sérieux. Nos testeurs les vérifient et les classent suivant leur sévérité et priorité. Nous (Apache) ne sortons pas une nouvelle version d’OpenOffice si un bogue bloquant existe. Dans tous les cas, nous encourageons l’utilisateur à communiquer les détails directement en commentant le rapport qu’il a trouvé dans Bugzilla.

Allez-vous partager du code avec LibreOffice ? Ou mieux, allez-vous fusionner ?

Apache coopère avec LibreOffice ainsi que d’autres projets à code ouvert ou avec des éditeurs d’application propriétaire suivant plusieurs méthodes :

Nous nous coordonnons sur les failles de sécurité qui peuvent affecter les deux produits en raison de leur code source commun. Même si ce n’est pas visible pour le public, en raison de la nature sensible du sujet, il y a une liste de diffusion commune avec des experts en sécurité des deux projets. Nous y abordons ces questions pour le bénéfice mutuel de nos utilisateurs.

Nous travaillons ensemble au sein de l’OASIS sur la norme Open Document Format, qui est le format natif pour les deux projets. Par exemple, des développeurs de plusieurs projets sont actifs dans la définition et le suivi des améliorations du prochain format ODF 1.3.

De même, lors des ODF Plugfests, nous travaillons à améliorer l’interopérabilité.

Le code que nous créons dans OpenOffice est sous la licence Apache 2.0. Il est compatible avec la plupart des autres licences open source, y compris celles qui sont utilisées par LibreOffice. Ainsi, l’ensemble de notre code est mis à la disposition de tiers prêt à être utilisé. Ce n’est pas seulement un énoncé théorique et nous voyons l’intégration continue des fonctionnalités d’OpenOffice dans LibreOffice. C’est une bonne chose et nous l’encourageons.

Donc, il y a une pas mal de partages déjà en cours mais pas autant que nous aimerions. Nous allons continuer à chercher des moyens de faire participer plus directement les développeurs de LibreOffice, notamment lors des conférences FOSDEM.

Maintenant que OpenOffice fait partie de la Fondation Apache, allons-nous avoir une solution type « cloud » ?

On pense souvent que Apache fait uniquement du logiciel serveur ou est seulement sur le « cloud computing ». Certes, nous avons des applications clés dans ce domaine avec notre célèbre serveur web. Mais Apache a toutes sortes de projets de logiciels, des outils orientés développeur avec Ant et Maven, des bibliothèques spécifiques comme OpenNLP. Mais ce qui est commun à travers le projet Apache n’est pas technologique mais idéologique avec :

  • Une licence très permissive.
  • Une manière commune de travailler au sein d’un projet avec un ensemble de normes sociales / culturelles appelé « le mode Apache » (The Apache Way).
  • Travailler au sein d’une fondation sans but lucratif.
  • Un partage des responsabilités dans l’infrastructure avec des événements fédérateurs (ApacheCon par exemple).

Mais à côté de ces points communs, chacun de ces projets suit sa propre voie dans la façon dont son produit évolue. Ainsi, le transfert vers Apache ne veut pas dire que nous allons nécessairement développer une solution infonuage mais c’est certainement un sujet de discussion et d’intérêt pour certains de nos bénévoles.

Y-aura t-il un logiciel type Adobe Reader dans OpenOffice ?

OpenOffice n’est pas fait pour devenir ou intégrer un lecteur/éditeur de PDF. Même si nous supportons fortement l’exportation dans ce format via le menu Fichier > Exporter.

Le projet est-il à l’écoute des besoins d’installation multi-utilisateurs pour les administrations ou les entreprises ?

Oui, les développeurs travaillent dans plusieurs directions :

  • Le support de mise à jour incrémentielle permettant un cycle de maintenance sans avoir à appliquer une réinstallation totale.
  • Le support de script pour des installations silencieuses avec la possibilité de contrôler les paramètres par défaut ou les extensions à installer.
  • La réduction du stockage d’informations dans le profil de chaque utilisateur.

OpenOffice gère moins bien les tableaux que MS-Word. Retailler des colonnes, garder des lignes ensemble, insérer des sauts de page. Y-a t-il des développements de prévu ?

Améliorer l’intéropérabilité avec Microsoft Office est un élément clé pour beaucoup d’utilisateurs. Nous (Apache) travaillons sur un processus de fusion d’un nombre de fonctionnalités dans ce domaine (plus de 100) venant de la contribution d’IBM avec Lotus Symphony. Ces améliorations sont prévues pour OpenOffice 4.0.

Quand OpenOffice sera t-il rafraîchi visuellement et compilé nativement pour chaque système ?

Un nouveau visuel fait partie de notre effort continu à améliorer l’IHM. Il est difficile d’innover face aux utilisateurs : le dilemme entre un changement radical ou progressif. Les spécificités de chaque OS compliquent les choses pour garder un aspect cohérent et être sur de multiples plateformes. Regardez les retours que Microsoft obtient quand il apporte des modifications importantes à son interface utilisateur. Ceci est un exemple de quelques-uns des problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Nos designers en IHM et les développeurs travaillent ensemble sur un renouvellement de l’interface visuelle. Vous noterez quelques améliorations dans OpenOffice 4.0.

A quand une version pour iPad3 ou Android ?

OpenOffice est disponible pour les 3 grandes plateformes du marché (Windows, MacOS et Linux). Des membres de la Communauté ont également fait des portages sous BSD, Solaris et OS/2. Mais pour le moment, rien pour les tablettes. Il existe cependant des solutions tierces comme rollApp.

Pourquoi le profil utilisateur cause autant d’ennuis lors d’un changement de version ?

La branche 3.4 d’OpenOffice gère le profil de l’utilisateur différemment que les versions précédentes. Il contient les personnalisations que fait l’utilisateur ainsi que les extensions installées. Sa nouvelle gestion contribue à rendre le démarrage d’OpenOffice plus rapide et réduit la quantité d’espace disque qu’il utilise. Le vieux profil n’est pas supprimé lorsque OpenOffice est mis à niveau. Il est automatiquement converti de sorte que les utilisateurs peuvent garder leurs extensions et leurs réglages. Dans une minorité de cas, en particulier avec des profils hautement personnalisés ou avec de nombreuses extensions, la conversion ne réussit pas. Les symptômes typiques sont les suivants : l’application se bloque souvent, des problèmes de dictionnaires apparaissent, OpenOffice démarre et se plante après quelques secondes. Pour résoudre ce problème, il suffit simplement de purger votre profil d’utilisateur, comme expliqué dans le forum.

Ces problèmes devraient disparaître avec la prochaine 4.0 qui démarrera avec un profil neuf.

OpenOffice est-il compatible avec Windows 8 ?

Oui. Bien que Microsoft Windows 8 était encore en phase de test lorsque OpenOffice 3.4.1 est sortie, les retours des utilisateurs ont été positifs et aucune incompatibilité n’a été détectée. Notons que OpenOffice s’exécute comme une application de bureau sur les plateformes x86 et x64. Nous (Apache) ne supportons par Windows RT ou l’interface Metro.

Le commentaires sont fermés.