Correctif de vulnérabilité pour LibreOffice

La Fondation Document  (TDF) vient de publier le détail des correctifs de sécurité inclus dans les dernières versions 3.4.3 et 3.3.4 de LibreOffice.

Huzaifa Sidhpurwala, chercheur en sécurité pour RedHat, a découvert une vulnérabilité par corruption de la mémoire dans du code qui charge les documents Microsoft Word. Cette faille peut être exploitée à des fins malveillantes comme l’installation de virus à l’aide d’un document spécialement conçu. La vulnérabilité est identifiée sous le n° CVE-2011-2713.

Ces informations n’ont été divulgués en donnant le temps nécessaire à ce que les utilisateurs puissent migrer vers ces versions sécurisées. Si cela n’est pas fait,  vous êtes invités à vous dépêcher désormais.

Le commentaires sont fermés.