OpenOffice.org et LibreOffice : déviation obligatoire ?

Après Italo Vignoli, c’est au tour de Michael Meeks de s’exprimer sur le transfert de OpenOffice.org vers Apache. Il est l’un des principaux développeurs mis à disposition par Novell pour LibreOffice. Dans un récent billet sur son blogue,  il abonde déjà sur une scission inéluctable des deux projets.

Pour Meeks, les différences dans le code de LibreOffice sont déjà trop grandes pour permettre un retour dans le giron de OpenOffice.org. Il écarte ainsi une éventuelle absorption de la Fondation Document par Apache.

Pour étayer ses propos, il rappelle que les développeurs ont supprimé près de 526.000 lignes du code à l’origine dans OpenOffice.org et qu’il y a également eu l’ajout d’environ 290.000 nouvelles lignes. Il évoque ainsi la présence d’un filtre pour Lotus Word Pro, des améliorations avec la compatibilité des macros en VBA ainsi que la réécriture d’un nouveau filtre pour le format RTF. Le code qui a été enlevé comprenait plus de 100 filtres d’importation et d’exportation qui n’étaient plus utilisés que dans des versions anciennes d’OpenOffice.org ou de connecteur vers des bases de données propriétaires comme Adabas.

Présent par défaut à l’installation dans les grandes distributions Linux (Ubuntu, RedHat ou Mandriva), LibreOffice continue donc son chemin seul. C’est en tout cas, le souhait de M. Meeks.

Le commentaires sont fermés.