Novell adopte LibreOffice

Novell était le 2e contributeur après Oracle pour le code de OpenOffice.org. L’éditeur proposait lui aussi sa version adaptée notamment pour une meilleure intégration avec ses produits sous le nom classique OpenOffice Novell. Avec la fourche du projet, la suite bureautique porte désormais le nom de LibreOffice and Novell Services.

Cette version n’est pas disponible gratuitement. Tout comme pour Oracle, Novell propose en plus du logiciel, du support. Une solution destinée à de grandes entreprises qui souhaitent des solutions rapides en cas de blocage de leurs utilisateurs.

Le commentaires sont fermés.