LibreOffice 3.3 sortira fin novembre

Publié par le site Muktware, Italo Vignoli (l’un des responsables de la Fondation) livre ses impressions sur la situation de LibreOffice.

Après la démission forcée par Oracle des membres du Comité Communautaire du projet OpenOffice.org, la Fondation Document ne souhaite plus s’exprimer sur le sujet. Les deux avis s’opposent bien sûr et l’on s’étonne du soi-disant « conflit d’intérêt » perçu par Oracle alors que tout le monde continue de tester la prochaine version OpenOffice.org 3.3. L’objectif est bien de continuer à promouvoir la suite bureautique comme cela a été fait depuis 10 ans afin de ne pas laisser les utilisateurs dans le noir.

Pourtant, le discours sonne autrement lorsqu’il s’agira de se pencher sur la version suivante et M. Vignoli laisse entendre que l’action menée sera « différente ». La Fondation ne laisse pas la porte fermée pour autant et serait toujours prête à accueillir quiconque soutienne le projet.

En clair, Oracle est toujours le bienvenu mais comme membre et non comme maître. Sinon le combat OOo / LibO démarrera réellement à la prochaine version en développement.

Pour compléter ses propos, Vignoli assure que la prochaine 3.4 sera agrémentée de nouvelles fonctionnalités et que l’on pourra voir une différence entre les deux suites. Quant à l’actuelle LibreOffice 3.3, la version stable ne sortira pas avant fin novembre ou début décembre.

La Fondation prévoit également un plan de commercialisation « très agressif ». Une réponse apportée à la récente attaque de Microsoft sur OpenOffice.org et ses lenteurs.

Pour conclure, sauf à dire que le nombre de téléchargements de LibreOffice bêta a dépassé les attentes, la Fondation joue la modestie en précisant qu’elle n’a pas encore de base d’utilisateurs installée. Les développeurs travaillent surtout au nettoyage du code mais l’optimisme est de rigueur puisqu’en quatre semaines, le nombre des nouvelles recrues a été de 60.

Le commentaires sont fermés.