La scission OpenSolaris est prête face à Oracle

Depuis que Oracle a lâché OpenSolaris en plein mois d’août, la révolution grondait. Dans quelques jours, les dés seront jetés. Un nouveau projet à code ouvert de Solaris va voir le jour afin de prendre le relais du système d’exploitation Oracle Unix officiel.

Dénommé OpenIndiana, ce projet devrait être annoncé mardi à Londres, avec une version de développement concernant d’abord le bureau et le système d’exploitation serveur.

Heureux hasard ou événement fortuit, OpenIndiana arrive la semaine pendant laquelle se tient la conférence OpenWorld de Oracle à San Francisco et où les responsables de l’éditeur parleront de leurs plans pour Solaris.

« OpenIndiana fait partie de la Fondation Illumos et offre une véritable alternative pour la communauté libre face à Solaris 11 et Solaris 11 Express. Il sera avec un modèle de développement ouvert et une pleine participation communautaire » ont indiqué les organisateurs sur le site du projet.

OpenIndiana est donc désormais basé sur Illumos, le noyau de OpenSolaris. Mais les développeurs de OpenIndiana ont quand même insisté sur le fait que ce projet n’était pas un « fork » de OpenSolaris. Les modifications du code seront soumises à Oracle Solaris pour examen et inclusion.

Une claque quand même pour Oracle qui devrait réfléchir désormais face à la réactivité du monde libre s’il s’avisait de lâcher d’autres projets tels que MySQL ou OpenOffice.org.

Le commentaires sont fermés.