Microsoft condamne une entreprise chinoise pour piratage

Hier, la Cour de Shanghaï a condamné la compagnie d’assurance Dazhong pour l’utilisation illicite de 450 copies de logiciels Microsoft dont Windows XP et MS-Office. L’amende est lourde avec 2,2 millions de Yuan (300.000 €) et Dazhong se prépare à interjeter en appel. Mais, l’éditeur remporte ainsi sa seconde victoire après la mise en prison en 2009 des promoteurs de Tomato Garden qui n’était en fait qu’une version de XP contrefaite. Keith Beeman, le gourou de la lutte anti-piratage de Microsoft, tient à faire fléchir les 80 % de logiciels contrefaits chinois.

Vous allez me dire : quel est le rapport avec le libre et encore plus avec OpenOffice.org ? Et bien, le fait que Microsoft intensifie sa lutte contre le piratage va certainement contribuer au changement de mentalité. Les entreprises soucieuses de ne pas avoir affaire à la justice vont avoir deux solutions : se mettre en règle en achetant des licences ou… passer à autre chose comme un logiciel libre et gratuit.

Le 15 mars dernier, la BSA qui assure la défense du logiciel propriétaire, tirait aussi la sonnette d’alarme pour la France. Selon une étude réalisée par le cabinet IDC, le taux de piratage atteindrait dans le sud 51 % en 2007 contre 42 % au niveau national. Avec près d’un logiciel sur deux installé sans licence, la région Méditerranée arrive en tête derrière la région Nord (48 %) et le Sud-Ouest (49 %).

Si vous faites partie de ces utilisateurs de logiciel Microsoft piraté, évitez de vous faire prendre et installez dès maintenant OpenOffice.org.

Suivez pour cela les tutoriels d’installation du forum officiel.

.

Mots-clefs :

Le commentaires sont fermés.